Madball Tattoo Interview : Rigg

Cette interview a été réalisé à la Pennes Mirabeau le 29 Octobre 2005.
Laureline et O.S. ont renconté Rigg (le batteur).

Comment en es-tu arrivé au tattoo?
J'ai toujours aimé le tattoo lorsque j'étais jeune. Tout le monde en avait, toute la scène, les gangs. Ma soeur m'a interdit de me faire tatouer, car j'avais 14 ans. Mais je voulais tellement être tattoué. Elle m'a dit d'attendre. Elle m'a fait promettre d'attendre jusqu'à mes 18 ans pour me faire tattouer. Bref, voilà, j'ai toujours aimé, c'est un art, un truc personnel.

Quel est le premier, que symbolise t'il?
Le premier est sur mon épaule , c'est la cover d'un album de Tool, "Aenima".
C'est une eightball avec deux yeux. Mon premier. Cela me rappel un peu Gigger. J'ai pensé le faire là.

Pourquoi l'avoir fait?
Je ne sais pas, je n'arrivais pas à me décider pour lequel je voulais faire en premier. Je savais que j'en voulais beaucoup. Je le voulais là car mes parents ne pouvais pas le voir. Je le gardais couvert avec n'importe quoi. Et par la suite un jour ils l'auraient découvert... (Rires)

Lequel est le dernier ?
Mon dernier.... Merde... Lequel est-ce? Oh, ouais ! Ma poitrine, " DMS " sur ma poitrine.

Lequel t'as fait le plus souffrir?
Mon coup, mon coup m'a fait crever, mon coup m'a fait souffrir comme l'enfer ! (Rires) Ils font tous souffrir !

Tu as une idée pour le prochain?
Je vais essayé de finir mon corps, je vais me faire des trics japonais dans le dos, le chanteur de Ringworm travaille toujours sur mon bras. Il m'influence dans tout ce que j'ai.
Pour l'instant, le prochain sera un Paul (Rires), notre bassiste, Paul de Kill Your Idols. Oh non attends, Paul de Deathcycle maintenant ! (Rires)

Y'a t-il un tattoueur qui t'impressionne particulièrement?
J'aime vraiment James Bulloch, ou Human Furnace de Ringworm. Il fait tout pour moi depuis quelques temps... J'aime son style, il me rappel, ... merde quel est son nom ? Paul Booth un petit peu.
Il y a aussi un gars, son nom est Holly de Tempa en Arizona. Je vas me lancer avec lui quand je serai de retour.

Vois-tu un lien entre la musique et le tattoo?
Bien sûr! C'est quelque chose dans le hardcore, le punk, le metal, c'est une expression qui dit que tu n'est pas dans la norme, c'est un truc de rebellion, donc je pense que les gens se font tattouer car c'est un truc rebel, un truc provocateur ou alors une raison personnelle. Il y a définitivement un lien entre la musique et le tattoo.

Que penses-tu du regain de popularité du tatouage?
Le considères-tu comme une mode ou un nouveau souffle pour la culture du corps?
Je pense qu'il y a un peu des deux, je pense que les gens maintenant se font tatouer parceque c'est cool. Je vois pas mal de gens qui ont des manchettes pour aucunes raisons, il n'y a rien derrière, simplement parceque c'est cool.
Je pense que c'est vraiment devenu un truc de mode. Mais c'est aussi bien pour la culture du corps, une bouffée de fraîcheur, c'est plus accepté maintenant. Ouais je pense que c'est cool.
Mais au début cela doit être un truc personnel et ca l'est toujours. Comme je l'ai dit, je voulais être recouvert lorsque j'avais 14 ans, mais je ne le suis toujours pas, je prend simplement mon temps, je sais ce que je veux, je ne me presse pas, je suis là pour un bon moment j'espère. Je ne me presse pas.

As-tu un message pour les jeunes souhaitant se faire tatouer?
Soyez sûr de ce que vous voulez faire, ne ne vous pressez pas, essayé de faire un truc personnel, une raison personnelle pour laquelle vous voulez le faire. Soyez spur de ce que vous allez porter toute votre vie. Maintenant je sais que je ne pourrai pas avoir de job, je ne pourrai pas avoir de job normal avec mon cup et mes mains tattoué, je suis baisé ! (Rires) Et vous savez que c'est vrai, je vais jouer de la batterie popur le restant de ma vie...

Tu t'es fait tatouer au NYHardcore Tattoo studio ?
Putain tu sais quoi ? Je voulais mais je ne sais pas pourquoi ca ne s'est jamais fait! Vinnie Stigma doit être énervé! (Rires)
Je ne vis plus à New-York, je suis trop occupé, niveau argent c'est tendu. J'espère bientôt...

Une dernière question concernant Rag Men, à quand un nouvel album?
Je ne sais vraiment pas, Mitts en est le cerveau, c'est plus son truc à lui qu'à moi. On écrit quelque truc...
Mais j'espère, j'aimerai bien aussi, cela depend aussi de Jorge, on fait tous nos propres trucs, donc je ne peux pas vraiment vous dire, aucunes idées, on doit se retrouver et composer des trucs nouveaux, on verra...

Interview Laureline & O.S.
Traduction Manu



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999