Bouncing Souls Tattoo Interview
(06-12-2003)
6 mois après leur venue au Deconstruction Tour 2003 à Clermont Ferrand, les Bouncing Souls reviennent à Lyon en compagnie de Tsunami Bomb et Not Katies. C'est l'occasion de rencontrer Bryan alias "papillon", bassiste grandement tattoué et natif d'Alsace Lorraine en compagnie de Greg, le chanteur.
Tu sembles aimez les tattoos...qu'est-ce qui t'en as fait venir là?
Bryan : pour la rebellion américaine au départ, mais je suis un artiste visuelle : c'est comme peindre son monde sur soi, c'est très expressif.

Car aujourd'hui on peut voir beaucoup de nouveaux groupes de musique porter des tattoos car c'est "rock'n'roll, tu en penses quoi?
Bryan : Pour moi, les tattoos c'est quelque chose de personnel : chacun de tes tattoos change ta vie! Ca te rappelle quelque chose de spécial. Alors quand
je vois des kids qui se font faire des tattoos de partout jusque dans le cou parce que c'est "cool", je rigole, car dans quelques années ils trouveront ça moins
cool. En tout cas, mes tattoos c'est les mieux ! (rires)

Tout le monde pense que ses propres tattoos sont les meilleurs!
Bryan : ouais (rires)

Interview et Traduction : Fred (Keep Out)
A paraître dans le Keep Out Zine N°4 en 2004.



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999