100 Demons Interview
Cette interview a été réalisé au Mans le 25 juin 2005.
Laureline et Manu ont renconté Brendan et Jeremy.



 


Pouvez-vous présenter 100 Demons pour nos lecteurs qui n'ont peut-être pas encore entendu parlé de vous ?
Jeremy : Au chant nous avons Peter Morrison, à la batterie, Rich Rosa, à la guitare lead Mike Livingstone, Brendan à la basse et moi, Jeremy qui joue la plupart des riffs.

Et vous avez deux albums...
Jeremy : Ouais, un sorti en 2000 chez Goodlife recordings et un autre en mai 2004 chez Deathwish Records.

100 Demons est un nom qui vient de la mythologie japonaise ?
Jeremy : Ouais, du livre de Horioyoshi III. C'est là dessus que nous nous sommes basés. On est vraiment à fond dans les tattoos traditionnels japonais, nous aimons beaucoup de livre avec des visuels japonais, nous sommes vraiment fan de ce style. L'artwork de notre album est très influencé japonais avec le samurai.

Pour votre premier album "In The Eye Of The Lord", comment en êtes vous arriver à signer avec le label belge Goodlife Recordings ?
Jeremy : Nous pensions qu'ils étaient les seuls à s'intéresser à nous et qu'ils nous apporteraient un deal convenable, avec de l'argent pour enregistrer. Ils nous ont aussi fait de la promo aux States et nous ont aidés en Europe.

Pourquoi avoir changé pour le second?
Jeremy : On a décidé de sortir un nouvel album en 2004, on a eu des bouleversements de line-up, on a perdu notre chanteur, ça a prit du temps pour avoir un line-up stable. Depuis que nous avons signé chez Deathwish, nous sommes sérieux sauf Brendan notre nouveau bassiste.

Votre deuxième album semble être plus métal que le premier...
Jeremy : Ouais indéniablement. Je pense que l'on joue mieux de nos instruments, une meilleure musique de groupe mais nous gardons toujours le côté hardcore. Nous sommes simplement un meilleur groupe.

Vous faites actuellement la tournée des festivals, comment cela se passe pour vous ?
Jeremy : Très bien. On était le deuxième de la journée à jouer et on a joué devant plus de 1000 personnes, c 'était donc bien.

Vous avez jouez dans d'autres festivals?
Jeremy : On a joué à Dour en 2000. Puis nous avons les changements de line-up et nous sommes revenus en 2004, avec quelques dates dans des clubs, et cette anée on a fait le Pressure fest, le Fury, Le Fuckingroll fest et quelques autres. Et quelques shows avec Bleeding through. C'est vraiment cool.

Vous venez du Connecticut, peux-tu nous parler un peu de votre scène?
Jeremy : Elle se porte de mieux en mieux. L'un des derniers shows que l'on a fait était avec Death Threat et Madball. Il y avait 500 personnes et 400 à la porte. C'était un show incroyable, l'un des plus gros...la scène est à son apogée. Avec des groupes comme Hatebreed, nous, Death Threat Rest In Peace...
Brendan : Invocation of Meehac, 1000 falling skies
Jeremy : Nous avons beaucoup de bons groupes vous savez, ça a toujours été comme ça ici.

La cover de l'album est très réussie, tu peux nous en parler un peu plus ?
Jeremy : Elle a été faite par un tatoueur qui s'appel Lou Jacques. Il travaillait au Darkside tattoos, et maintenant au Transcend. Il a fait quelque design de tee-shirts, il a fait la cover de l'album, et nous en sommes tombés amoureux, on veut maintenant qu'il s'occupe de tout pour nous. La cover est un samurai qui fait tourner son sabre et si tu retournes le cd, il y a un homme décapité et une giclée de sang sur le cd.
Brendan : Lou Jacques a fait aussi beaucoup de nos tattoos.

Cette cover me rappelle un peu " Master Killer " de Merauder, qu'en penses-tu ?
Jeremy : Je suis assez d'accord.
Brendan : Ils nous ont plagiés
Jeremy : Je n'irai pas jusque là...c'est juste que nous en sommes tombés amoureux, il n'y a aucun rapport avec Masterkiller, c'est une coïncidence.

Vous vous sentez proche de groupes comme Terror ou Madball ?
Jeremy : Ouais, mais nous sommes un peu plus métal, nous avons des solos, on a grandit en écoutant du métal et du hardcore.

Et vous vous sentez proche de toute la scène emmenée par Killswitch Engage ?
Jeremy : Ouais aussi, Shadow's Fall, Terror, on a fait pas mal de show avec Madball, Agnostic Front et tous les groupes du New-York hardcore, mais aussi avec des mecs de Chicago, L.A, Donny Brook. On connaît tout le monde.
Brendan : Since The Flood
Jeremy : On a partagé la scène avec tellement de groupes, on s'investit dans cette scène depuis une décennie.

Pouvez-vous nous parler un peu des paroles ?
Jeremy : Est-ce que Pete est là ? Je ne peux pas trop les commenter, je ne les ai pas écrites. Se sont des choses personnels à Pete.
Brendan : Elles lui sont personnelles
Jeremy : L'ancien disque était pareil, avec les expériences personnelles de Bruce, c'était un peu dépriment, ce nouvel album n'est pas dépressif mais est à la fois positif et négatif. (Rires)

Quels groupes vous ont influencé ?
Sick Of It All m'a retourné la première fois que je les ai vus. Du bon hardcore agressif et du metal, Slayer, Metallica, mon premier groupe de metal était Kiss lorsque j'avais 5 ans, le metal underground, hardcore, punk, New York hardcore..tout cela m'a entraîné là dedans. Et le straightedge avec Youth Of Today, et les Gorilla Biscuits qui ont eu un impact considérable dans ma vie.

Vous n'avez pas beaucoup joué en France, c'est votre 2ème show aujourd'hui ?
C'était le troisième show en France. On a joué à Toulouse il y a quelques jours et aussi à la Locomotive de Paris en octobre l'an dernier. C'était pas top, il y avait à peine 50 kids. Celui d'aujourd'hui est notre meilleur show.

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Quelques semaines de plus en Europe, puis nous rentrons bosser sur le nouvel album, on repart le 1er septembre, on sera très occupé tout l'hiver pour rentrer en studio en janvier. Avec Dreathwish on a eu un contrat amiable pour un disque avec l'option d'un autre. Nous verrons s'il y a d'autres alternatives et si quelqu'un nous fait une meilleure offre et si on peut être traiter encore mieux. On va avoir de plus gros show, avoir une plus grosse agence de booking...

Questionnaire de Pivot :

Quel est votre mot préféré ?
Brendan : " Scheiße ", c'est un mot allemand que j'utilise beaucoup et qui veut dire " merde ".
Jeremy : Le miens est " Fuck "

Tout le monde répond la même chose... " Fuck " est un mot très populaire. (Rires)
Quel mot détestez-vous ?

Brendan : " Pudding " est le mot que je déteste le plus
Jeremy : Bon aller, " Tapioca ", c'est terrible.
Brendan : " Creamy " est aussi très vilain, ça craint.
Jeremy : " Hamper " est aussi un mot très stupide

Qu'est ce qui te rend créatif ?
Brendan : Des putains de pornos
Jeremy : Je dirai la Marijuana

Qu'est ce qui te rend spirituel ?
Jeremy : Jesus Christ
Brendan : Shiva

Qu'est ce qui te rend émotif ?
Brendan : Titanic m'a fait pleurer
Jeremy : Je suis un mordu de vieux Yeller, vous voyez ce que c'est ? C'est un chien.
Brendan : Je pleure devant Charlotte's Web, je le regarde tous les jours avec mon bébé, et je pleure tout le temps.

Qu'est ce qui t'énerve ?
Brendan : L'infection des levures.
Jeremy : Je dirai les infections de la peau.

Ton injure préférée ?
Brendan : Fuck
Jeremy : Scheiße

Le bruit ou le son que tu aimes ?
Jeremy : J'aime " Haaaaaaaaaaaaaa... "! (il imite une espèce de sirène)
Brendan : Vous avez vu vendredi 13 ? J'aime le " Ts ts ts ah aha ha..." (Rires). C'est un putain de son, tu sais que quelque chose de mauvais va arriver !

Le bruit ou le son que tu détestes ?
Brendan : Queefs...c'est un pet de chatte.
Jeremy : Je déteste les paillements aigus.

Quel est ton lieu préféré sur terre?
Jeremy : Je n'y suis pas encore aller. Je dirai la maison.
Brendan : Texas
Jeremy : Ca pue le Texas
Brendan : Houston au Texas
Jeremy : Il fait trop chaud là bas, pourquoi tu choisis ça?
Brendan : J'ai passé les meilleurs moments de ma vie à Houston
Jeremy : Je n'ai rien contre le Texas mais merde...

Le lieu que tu détestes ?
Brendan : Mexico, Monterrey. Non pas Monterrey..le désert qu'il y a entre les deux.

Il y fait trop chaud ?
Brendan : Non c'est simplement ennuyeux, désolant, appauvrie, dépressif...
Jeremy : Je ne déteste rien pour l'instant, j'aime même le ghetto le plus pourri au monde, tout est bon pour moi.

Quelle personne vous a le plus influencé dans vos vies ?
Jeremy : Mon père
Brendan : Ma mère

Enfant, qui étaient vos héros ?
Jeremy : Skeletor, GI Joe.
Brendan : Chuck Norris
Jeremy : Tu aimes Chuck Norris?
Brendan : Pas vraiment
Jeremy : " Portés Disparus ", Braddock est mon nom de famille.
Brendan : Ouais je sais que c'est ton nom de famille, Chuck Norris et Michael Jackson.
Jeremy : T'écoutais Michael Jackson ?
Moi j'écoutais seulement " Beat It ", c'était la seule chanson que j'aimais.
Brendan : Jim Morrison aussi.

Quelle profession aurais-tu voulu faire ?
Continuer à jouer aussi longtemps que possible. Si ce groupe arrête, je file en rejoindre un autre.
Brendan : J'aurai voulu être un clochard
(Jeremy se fout de la gueule de Brendan)
Jeremy : Tu veux voyager en train ?
Brendan : Je veux un sac avec de la colle, je veux être un clochard !
Jeremy : Tu n'aimerai pas ça
Brendan : T'as été clochard ?
Jeremy : Ouais j'ai vécu dans la rue et c'est vraiment l'horreur.

Quelle profession n'aurais-tu pas voulu faire ?
Jeremy : Ne jamais retourné travaillé en plein cagnard à creuser des digues ou construire des merdes
Brendan : Pareil pour moi

Si Dieu existe que voudrais-tu qu'il te dise à ton arrivé au paradis ?
Brendan : " T'assures mec ! "
Jeremy : " Toute ma vie, je t'ai attendu."


Interview Laureline & Manu
Traduction Manu


Copyright Hammerock - Spiritribe 1999