Terror
(
The Living Proof
)

Lorsque l’on a apprit que Terror était en pleine préparation d’un DVD, nous étions nombreux à montrer notre enthousiasme. Puis, s’en est suivit une période de doute lorsque nous avons eu écho que le live qui figurerait sur cette galette serait filmé lors de la tournée européenne de ce début d’année 2006 en compagnie de Blacklisted et Donnybrook. Car effectivement, Terror nous rendait une nouvelle fois visite, mais cette fois-ci amputé de 2 de ces membres. Carl, bassiste, ayant quitté le navire pour se consacrer à son projet First Blood et Frank, 2ème guitariste, absent pour cause de non-délivrance de passeport. En même temps, quand on voit qu’il a quitté Terror juste après cette tournée pour rejoindre Hatebreed, j’émets quelques doutes et réserves quant à la valabilité de ce désistement. Quoi qu’il en soit, c’est un Terror nouvelle formule et donc tronqué qui est venu nous rendre visite, épaulé par Jonathan Buske à la basse (The Promise, Ragmen...).
Et pour les avoir vus sous ce line-up, sur cette même tournée, quelques jours avant cette captation vidéo, mes doutes et craintes se sont vites envolés. Terror sur scène, c’est de l’énergie pure, sans failles, ni fioritures, le groupe va droit au but avec des compos pas forcément complexes mais d’une efficacité qui fait ferait frémir le plus blasé des fans de Patton. Et c’est donc un déluge de tubes hardcore que les « Angeles » nous délivrent sur ce DVD portant le nom de « The Living Proof ». Les meilleurs titres de leurs deux opus (« Lowest Of The Low » et « One With The Underdogs ») sont passés au crible. Comment peut-on resté insensible ou immobile à l’écoute de titre comme « Push It Away », « Spit My Rage », « Overcome », « Nothing To Me », « Life And Death... ». Pas un titre n’est à jeter, les rendus visuel et sonore sont plus qu’adéquats, le montage donne l’envie de taper slams et stage-diving à tout va et retranscrit avec brio ce qu’est Terror live. Le public de L’Underworld de Londres est au taquet, il serait difficile et totalement inimaginable de s’attendre à une réaction inverse. Ce qui est aussi remarquable, est que cette prestation se fait dans des conditions assez minimalistes vu que les jeux de lumières sont inexistants, à part 4 ou 5 spots posés ici et là. Et ceci est d’autant plus significatif de l’efficacité de ce genre de groupe.
De plus, Terror nous gratifie d’un tout nouveau titre, « Survival Comes Crashing In » extrait de « Always the Hard Way », leur nouvel album, à paraître en juillet 2006, et qui ne laisse lui aussi présager que du bon pour l’avenir, c’est certains.
Côté bonus, là aussi, Terror met les petits plats dans les grands avec pas moins de 17 titres tirés de divers lives s’étalant de 2002 à 2005 montrant donc les divers line-up du groupe, devant des foules réduites à des festivals gavés, avec des images tantôt pro-shots, tantôt bootlegs, et par conséquent avec un son parfois à la limite de l’acceptable. Voilà ce qu’est le hardcore, et ce terme prend ici, avec Terror, tout son sens. Au registre des bonus, le groupe nous offre également ses 2 clips, « Overcome » et « Keep Your Mouth Shut » et dont ce dernier prête parfois à sourire devant autant de clichés, genre les gros méchants qui se croient appartenir à un gang de latinos, ça fait un peu effet « La télé des Inconnus » mais c’est aussi cette naïveté qui fait que ce groupe se montre si attachant.
Ce DVD est donc parfait pour les fans de Terror mais aussi de hardcore en général qui y trouveront obligatoirement leur compte. Par contre, aux rayons des reproches, il faudrait que les groupes arrêtent de nous gaver de bonus entre les titres d’un live, en l’occurrence ici, diverses images d’enregistrement de l’album à paraître, ou encore d’interviews inclues dans le live londoniens. Ca c’est franchement pète couille !

Kronik Manu

 

Terror :


Label : Trustkill

Site : http://www.terrorhc.com/



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999