Sworn Enemy
(
The Beginning Of The End
)


Après "Negative Outlook", "I.D.S", et surtout "As Real As It Gets", son premier album paru en 2003, Sworn Enemy se faisait plutôt discret dans nos contrés. C'est donc en cette année 2005 que les tatoués New Yorkais reviennent via Century Media avec un tout nouvel album, "The Beginning Of The End". Fini donc la collaboration avec la major Elektra, mais Sworn Enemy aurait pu rêver pire que Century Media pour la sortie de ce 2ème véritable album. Quoi qu'il en soit il faut bien admettre que musicalement, le gang de Sal Lococo a bien changé. Même si l'influence metal a toujours été très présente chez Sworn Enemy, là on ne peut que constater le fait qu'il ne s'agit plus uniquement d'une influence mais bien du fond de commerce des New Yorkais. Et oui fini le bon vieux hardcore de tough guy, ici on a définitivement entre les oreilles une zik pour chevelus barbues avec tee-shirt Forbidden ou Sacred Reich. On a toujours quelques plans hardcore avec de bonnes vieilles mosh part, faut pas exagérer, mais ici le branlage de manche a plus sa place que jamais. Décevant ? Pour certains, sans aucun doute, tant Sworn Enemy est considéré comme une sorte de groupe hardcore culte. Mais on ne peut nier qu'ils font leur truc de façon exemplaire où l'éfficacité règne en maître, une parfaite combinaison entre la puissance du hardcore et l'agressivité du metal.
Niveau influences, on pensera beaucoup à Slayer bien sûr, avec des rythmiques de gratte absolument parfaites, des solos qui ne feraient marrer ni un Kirk Hammett, ni un Kerry King, une batterie impériale qui pilone sans cesse… bref techniquement rien à redire, et les titres phares sont nombreux sur "The Beginning Of The End", pour ne pas dire tous. Sworn Enemy est donc à mettre dans votre panier metal lorsque vous irez faire vos courses, et vous veillerez à ne pas le ranger trop loin d'un All Out War ou d'un Merauder, même si Sworn Enemy reste définitivement plus rapide que le second.
Bref ce "changement de style" ou plutôt cette évolution, n'est pas désagréable, loin de là, le résultat aurait pu être pire, mais le talent fait que l'on tient finalement là, une vraie petite perle !

Kronik Manu


Sworn Enemy :


Label : Century Media


Site : www.swornenemynyc.com/



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999