Strike Anywhere
(
Dead FM
)


Enfin, voici le retour des gars de Richemond !!!!!
Depuis « Exit English » on attendait le punkrock violent de Strike Anywhere.
Ce n'est pas le live sortit par Jade Tree qui a pu nous calmer, et l'attente de leur nouveau cd, depuis leur arrivée chez Fat Wreck, devenait insupportable. Le voilà enfin se «  Dead FM » véritable brûlot, incisif et détraqueteur. Thomas Barnett montre encore la volonté de Strike Anywhere de se dresser contre l'établishment gouvernemental. «  Dead FM » se veut dénonciateur d'un mode de vie « Made In América », le tout sur un punk rock puissant gavé à l'énergie. Ne vous inquiétez pas, il reste de la mélodie ça et là, comme seul c'est le faire Strike Anywhere. Après l'annonce du split de Boysetsfire, nous étions orphelin de rock dénonciateur puissant. Et bien voici la relève «  Strike Anywhere », savant mélange d'un Good Riddance et d'un Boysetsfire, qui déboule avec ce nouvel album où les tubes s'enchaînent. Là où un Rise Against perd en énergie au profit de la mélodie, Strike Anywhere devient plus catchy, tout en restant mélodique et profond.
«  Dead FM » donne une véritable leçon à la scène punk rock, en montrant que l'on peut à la fois faire de la mélodie tout en gardant la niaque (un peu comme le « Tomorrow come Today » de Boysetsfire). Thomas Barnett va plus loin que jamais au niveau des phrasés mélodiques, parfois là où on ne l'attendait pas, autant sur du mélodique que sur du « hurlé ».
Les textes sont toujours et encore d'une efficacité remarquable (c'est pas parce qu'on fait du punk que l'on doit raconter n'importe nawak), Strike Anywhere met là encore la barre très haute.
Pour moi cet album sera sûrement l'un des meilleurs de l'année. Un seul regret quand même, il est super court, à peine plus de trente minutes, on se croirait dans les timming des albums de punk des années 90, dommage car on en aurait encore bien pri pour la même quantité.
Bref, pour conclure et faire simple, si t'as pas «  Dead FM » dans tes cds, et bien... on ne peut plus rien pour toi... il n'y a plus rien à faire...


Kronik O.S.


Strike Anywhere :


Label :
Fat Records

Site : http://www.strikeanywhere.org



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999