Raging Speedhorn
( We will be dead tomorrow )

Après un premier album dans un style hardcore-metal, les Raging Speedhorn reviennent avec leur nouvelle réalisation au nom joyeux de " We will be dead tomorrow ". On retrouve toujours sur ces onze morceaux les deux voix pratiquement identiques de Frank Regan et John Loughlin.
C'est avec une petite déception que je commence l'écoute, certes ce n'est d'entrée pas la même chose que le précédent, auraient-ils perdus leur côté hardcore?
L'album ce veut nettement plus métal sur les quatre premiers morceaux et les joutes vocales des deux chanteurs ne sont plus aussi puissantes, on ressent de moins en moins le contraste des voix qui n'est d'ailleurs pas mit en avant. On notera un retour à leurs premières influences rock'n roll (Deep Purple, AC/DC…) dans les riffs qui sont aussi très rock et même des phrasés vocaux heavy-trash à la Iron Maiden sur " Rhonic Youth "
le cinquième morceaux. En faite, c'est à partir de ce morceau que l'album devient intéressant. Ils changent totalement le style, ce n'est plus du métal, mais du rock'n roll lourd est puissant, accompagné par les voix très punchy-noise digne d'un Robert Plant très énervé. Le tout ressemble fortement à nos amis Suisses de Houston Swing Engine, ou ne serait-ce pas l'inverse, je pense que ceux-ci ce sont très inspirés de cet album des Raging Speedhorn. Sur les sept derniers morceaux c'est le mid-tempo qui domine, avec même de gros ralentissement comme sur " Heratbreaker " qui sonorité du nom y comprit sonne comme un Led Zeppelin version deuxième album. Sur les morceaux lents les deux voix se distingues nettement l'une très rock, l'autre limite death façon premier Naplam. Il y a aussi quelques gros coups de speed très rock'n roll. Pour conclure, c'est un album assez surprenant compte tenue du précédent. Les fans du premier seront peut-être dessus de ce virage, je leur conseil de bien écouter " We will be dead tomorrow " il est nettement plus intéressant car il exploite beaucoup plus d'émotion.
On pouvait reprocher au premier d'être qu'une grande chanson avec quelques soubresauts, celui-ci varie tout au long des 54 minutes.


Kronik O.S.

Chronique disponible aussi sur BEYOND Webzine

Raging Speedhorn :

Contact : SPV Records

Site: http://www.ragingspeedhorn.co.uk




Copyright Hammerock - Spiritribe 1999