Otep
(Atavist)


La bande à OTEP SHAMAYA est de retour, avec dans sa valise un nouvel album, j'ai nommé ATAVIST.
Une fois n'est pas coutume, je commence l'écoute par le dernier titre de l'album. NOT TO TOUCH THE EARTH, repris des DOORS. Excellente surprise que cette reprise, tout en émotion, surtout qu'il s'agit d'un de mes titres préférés de la bande à MORRISON. C'est donc sur cette bonne note que je me lance dans l'écoute du cinquième album du quatuor californien. Pour le coup je zappe au hasard et je tombe sur la piste WE DREAM LIKE LIONS. Ballade mélancolique aux sonorités sombres, un chant doux accompagné d'une guitare acoustique….mauvaise pioche ! Je repars donc depuis la première piste, intro blablabla, puis le titre ATOM TO ADAM arrive et la déferlante OTEP fait son effet. Cela faisait bien longtemps que je n'avais écouté un album de ce groupe. Dès la première piste, le cadre est posé, du moins c'est ce que le groupe veut nous faire gober. Voix saturée, rythmique en béton armé et compos assez efficaces dans l'ensemble. C'est le titre DRUNK ON THE BLOOD OF SAINTS qui me donne vraiment envie de secouer la tête. Très réussi, et pas si loin de ce qui se faisait à l'époque en moins gueulard. Même si l'ensemble sent parfois le réchauffé, OTEP propose un très bon album. Chanté ou hurlé, OTEP SHAMAYA se renouvelle, et réussi le pari de proposer quelque chose de " neuf " avec du réchauffé. Le son global de l'album rappel souvent le son de ce qui se faisait sur les albums de SOAD and co. dans les années 2000. Agrémenté d'une illustration vilaine, ATAVIST n'arrive pas à me faire frémir plus que ça. Redondant, et lassant, hormis quelques bonnes surprises, OTEP sort un album très bien produit au son dévastateur, mais déjà " dépassé " et largement distancé par une génération métallique aux dents longues et souvent bourrée de talent.

Kronik Keef


Otep :


Site : http://www.myspace.com/otep



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999
Webzine Metal - Hardcore - Punk - HipHop