Most Precious Blood
(
Merciless)

I)

Premières secondes, premiers émois, une nappe, un sample atmosphérique qui glace le sang, " Damage.Inc " ? Je m'interroge, non c'est le début du nouveau Most Precious Blood, mais le frisson est là, comme si mon corps attend, incrédule, à la même déferlante de brutalité, une puissance de son et une hargne brute, que celle d'un " Damage "…
Voici donc le début de l'apocalypse " Merciless ".
Most Precious Blood joue dans le registre NY hardcore, plutôt old school que new school, même si parfois ils ralentissent leur infernal cadence pour nous assommer de mosh-parts bien grasses. Pour moi c'est un peu le fils caché de Sick Of It All et de Madball, mais aussi le cousin éloigné de Bane. Voilà une petite description pour ceux qui n'ont pas encore goûté le fabuleux cocktail. Après deux albums " Nothing In Vain " et " Our Lady of Annihilation " voici " Merciless " la troisième réalisation du crew de Brooklyn.
Une révolution ?…Oui !! " Merciless " est pour moi une révolution, car jamais avant un groupe de hardcore a mit des nappes de samples dans sa musique, à part quelques plans hip-hop dans certains albums de Vietnom ou Madball (afin de rappeler l'une des origines du hardcore si souvent oubliés), aucun n'avait jusqu'alors tenté l'expérience à ce point. Il en fallait un, Most Precious Blood l'a fait, et de quelle manière !!
Un pur bijou que ce " Merciless ", allier la puissance du hardcore, avec un son actuel (sévèrement burné), mettre des touches de samples ça et là avec une finesse incroyable (jamais trop, juste ce qu'il faut), le tout renforcé par la puissance vocale de Rob, impressionnant de haine. Les compositions sont efficaces et brutes (hardcore oblige), mais évoluent toutes dans des plans très bien conçus. On est dans des structures de morceaux presques mathématique (un peu comme dans le métal), ce qui donne différentes visions d'une même chanson, ce qui est très rare dans le hardcore. La maturité? S'en aucun doute, les Most Precious Blood ont trouvé leur voie pour ce troisième album.
Avec " Merciless ", enfin c'est la Révolution dans le petit milieu du hardcore, on saute de partout comme sur un album de Sick Of It All, on voyage comme sur un album de " Tool ", on déchaîne sa brutalité comme sur un album d'Hatebreed, que demande la peuple ??!!
C'est pour moi un des tout meilleurs albums de l'année. Vous savez ce qu'il vous reste à faire…

Kronik OS

II )

Le hardcore est un style qui me plaisait énormément, qui m'a ensuite gonflé au plus haut point et qui recommence petit à petit à trouver grâce à mes yeux. 100 Demons, Terror, Blacklisted m'ont redonné cette soif de découverte au même titre que Most Precious Blood qui fait également parti de ces groupes qui m'ouvrent l'appétit. Né en 2001 sur les cendres du cultissime groupe Indecision, Most Precious Blood sort en cette année 2005 son 3ème album, " Merciless ". Coûtumier de la cover percutante qui asticote les autorités de son propre pays, le dernier bébé ne déroge pas à cette règle et a donc fait les frais de la censure. En fin de chronique je vous propose de découvrir la cover originale et celle de remplacement histoire de vous faire une idée... Musicalement, Most Precious Blood est pour moi un groupe vraiment à part dans la sphère hardcore, avec diverses influences qui ajoutent une originalité non négligeable à l'ensemble. Bien sûr on retrouve les mosh part percutantes propre au style hardcore mais le groupe arrive à inclure des éléments qui font de lui un groupe unique, avec parfois des touches electro assez discrètes, " Two Men Enter, One Man Leaves ", des influences metal (" Narcoleptic sleepwalkers "), l'ensemble se veut également souvent entrecoupé de petits passages tirés de films ou d'interviews, et puis il ne faut pas oublié d'omettre les choeurs somptueusement chantés comme sur l'intro de " Driving Angry " par exemple. Ce qui fait également l'originalité du combo se situe dans les riffs de guitare originaux qui sont d'une efficacité redoutable. Les rythmiques percutantes nous laboure ce qu'il nous reste de cerveau. Rachel, LA guitariste s'en sort avec brio et nous conforte dans l'idée que les femmes ont leur place dans ce milieu. Mais qui en doutait ?
Avec ce " Merciless ", Most Precious Blood nous offre un album d'une sacrée trampe, d'une efficacité déroutante. Incontestablement l'un des plus réussi en matière de hardcore pour cette année 2005, et rien que pour l'intro de cet album " Shark Ethic ", je vous conseil de vous le procurer au plus vite...

Kronik Manu


Attention dates Françaises à ne pas rater :

29/01/2006 Batofar Paris, France avec Turmoil
06/02/2006 La Boulangerie Lyon, France
07/02/2006 Le Caravan Serail Toulouse, France







Most Precious Blood :

Label : Trustkill Records/Roadrunner

Site : http://www.mostpreciousblood.com



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999