Kingsize Blues
(
Live Fast "& Die
)

Voici la nouvelle vague du métalcore britanique, les Kingsize Blues. Formé en 2004 à Londres les cinq membres du groupe mélange tous les ingrédients du style métal de l'ancienne génération avec ceux de la nouvelle génération. Gros riffs, double à donf, voix hurleuses, solos, quintets et harmoniques de partout, voilà le secret. On emprunt au métal classique à la Machine Head, Slayer, on greffe dessus une touche de black, et de heavy on malaxe bien fort, on secoue et c'est prêt.
" Live Fast "& Die " c'est quatre titres à deux cents à l'heure, du pure métalcore made in England, plus méchant que les autres ? Non pas vraiment c'est juste qu'ils ont bien comprit la leçon des grands frères du style, Killswitch, et ont juste enlevé les parties voix mélodiques pour les remplacer par du Black léger.
On sent aussi nettement les influences des grands frères de Raging Speedhorn notamment sur les vocaux du tout premier album (après ils sont partis dans le stoner-métal). On n'oublie pas les riffs quintets venant droit du heavy, des phrasés guitares à faire pâlir Maiden. Bref tous les ingrédients et la technique pour plaire à la nouvelle vague de fans " ex-fan de néo-métal " qui deviennent fou de ce nouveau genre. Pour ma part je trouve toujours ce style de musique s'en grand intérêt mais cela ne regarde que moi. On peut quand même dire que Kingsize Blues a carment la classe, contrairement à d'autres groupes qui sont insipides et me font directement éteindre la platine. Fans de métalcore, là vous avez une valeur sûr alors arrêtez Trivium et écoutez Kingsize Blues.

Kronik O.S.


Kingsize Blues :

Label :
Anticulture Records Ltd

Site : http://www.kingsizeblues.com



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999