Killer In The Workplace
(Killer In The Workplace)


A mi chemin entre déjà-vu et bien tenté, KILLER IN THE WORKPLACE nous propose avec ce premier album, un espèce de hall of riff de tous ce qu'il y a de meilleur, mais surtout de pire dans le style fusion rock-métal-pop-rap made in USA. Formé par BOBBY BURNS ex- SOULFLY et accompagné entre autre de BONZ, chanteur de STUCK MOJO, KILLER IN THE WORKPLACE se situe dans la veine de HED (p.e.), STUCK MOJO et autres formations rock-rap du même style, sans ne jamais parvenir à la cheville des groupes cités. Dix titres composent cet album, et revisitent le genre sans jamais convaincre. L'influence la plus présente est celle de nos chers amis de HED (p.e.) comme sur le titre HUH WHAT, vraiment très réussi, mais trop empreinte du style de leurs camarades de jeux. Avec VOIDS IN THE VOICE, KILLER IN THE WORKPLACE tente une intrusion dans le style ballade mielleuse rappée version KID ROCK assez infâme, et retente le coup sur le titre I WANT YOUR LOVE BACK en imitant le style EVERLAST, version blues-rock accompagné de refrains genre RHCP … Affligeant pour des musiciens d'un tel niveau. ZERO TO BLACK sonne comme un titre de STUCK MOJO … pffffffff. Aucune prise de risque sur cet album, superbement réalisé, au chant maitrisé d'un bout à l'autre, car il faut bien avouer que BONZ est un putain de bon chanteur, gavé de talent. Les flows et chants sont changeants, voir versatiles, et prennent souvent l'auditeur à contre-pied. Mais là où l'écoute devient hyper lassante, c'est sur la composition des titres de manière générale. Comme je l'écris plus haut, aucune prise de risque ne vient agrémenter ce premier album, c'est redondant, mille fois entendu, et à la limite du chiant. Dommage pour un groupe vendu un peu à la manière d'un all-star-band. KILLER IN THE WORKPLACE passe à côté de son sujet.

Kronik Keef

Killer In The Workplace :


Site : www.myspace.com/killerintheworkplacemusic



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999
Webzine Metal - Hardcore - Punk - HipHop