Ekinox
(
Inverse Le Décor
)


Avant de commencer cette nouvelle chronique, je tiens juste à rappeler qu'ici je ne parlerais pas d'EKINOX, jeune groupe de rappeur de Grigny (91), contre qui je n'ai rien de particulier si ce n'est une vision pathétique de sa capacité à faire du rap …. Rien à voir … Quoi que … Reprenons donc le cours de cette chronique après cette petite parenthèse. EKINOX (le groupe de rock) se présente comme suit : Ekinox, un rock généreux et nerveux qui agit comme une boisson énergisante! Mélodies rock à l'américaine, textes aux tonalités sérieuses, parfois révoltées… tout ça avec un dynamisme et une originalité qui font du bien.
Ekinox impose son style et apporte un souffle nouveau dans ce monde ô combien ancien et légendaire du rock et en français, s'il vous plaît ! Bon ben tout est dit, et je me lance à l'assaut de cet INVERSE LE DECOR et ça commence avec le premier titre qui porte le même nom que l'album. EKINOX nous propose donc sa vision du rock français, en français, et je dois bien vous avouez que ça coince quand même pas mal, et ce surtout au niveau du chant. EKINOX évolue dans un style rock-pop-pour-ados bien léché et largement écoutable par toute la famille, de quoi se sentir un peu rebelle sans trop y toucher. Les titres sont plutôt bien balancés, mais le propos ne suit pas, s'en est même navrant sur certaines compos comme sur ce premier titre qui ouvre l'album. Les titres évoluent entre niaiseries et refrains fastoches version INDOCHINE mal fait, pour s'essouffler très rapidement. Une production à réserver aux plus jeunes peut-être, et encore je ne suis pas sûr que ce soit leur rendre service…

Kronik Keefran



Ekinox :


Site : www.myspace.com/groupeekinox



Copyright Hammerock - Spiritribe 1999
Webzine Metal - Hardcore - Punk - HipHop