Clawfinger
(
Life Will Kill You
)

Ahhhhh Clawfinger! Si un groupe, un seul mérite le respect, s’il ne doit en resté qu’un à ce titre, il s’agit indéniablement de Clawfinger! Après un succès mérité au début et au milieu des années 90 avec ses 2 premières bombes ("Deaf, Dumb, Blind" en 93 et "Use Your Brain" en 95) qui ont fait un carton avec ce mix rap/metal à la fois si unique et provocateur mais toujours emprunt d’un esprit dépourvu de la moindre prise de tête. Ce groupe est unique, il n’y a qu’à les voir sur scène, que cela soit devant 10000, 1000 ou 30 personnes, le sourire ne les quitte jamais et ils se donnent toujours à fond pour ceux qui se déplacent les voir. Ainsi j’ai l’un de mes meilleurs souvenirs de concert grâce à eux et ce malgré la présence d’une trentaine de paumés dans cette "grande" salle qu’est le rockstore de Montpellier, c’était en 2006 pour la promo de leur 6ème album, "Hate Yourself With Style". On aurait pu penser le groupe déçu après de tels concerts et on ne leur en aurait pas voulu s’ils avaient jeté l’éponge... Mais c’est bien mal connaître les Suédois qui reviennent en cette année 2007 avec "Life Will Kill You", leur 7ème album ! Et oui 7 ! Déjà ! Rha jme souviens de mes 13 ans comme si c’était hier, à gueuler "Tell me the truth motherfucker ! ". Bref vous l’aurez compris mon enthousiasme est sans limite à l’idée d’écouter cette nouvelle galette tant ce groupe à son importance dans ma vie.
Aux premiers abords, pas vraiment de grosses surprises, Clawfinger reste le même et conserve l’ensemble des éléments qu’il a jusqu’ici utilisé, avec toujours la présence de ces fameux samples, le chant toujours aussi caractéristique et percutant de l’ami Zak, et ces rythmiques à vous faire rougir le plus Allemand des fans de Rammstein. Ah tiens nous y voilà ! En parlant de Rammstein, j’ai envie d’ouvrir une petite parenthèse non dénuée d’intérêt. Saviez-vous que Clawfinger avait emmené Rammstein pour leur premier périple européen ? Enfin ceci n’est que détail mais penchez-vous bien sur l’écoute des albums respectifs de ces 2 groupes, et vous verrez à quel point le groupe de Stockholm à pu influencer les Berlinois. Oui, rendons à César ce qui appartient à César nom didiou ! Bref cette parenthèse étant refermée, il faut tout de même préciser que Clawfinger apporte de la nouveauté avec notamment, en début d’album sur "The Price We Pay" et sa fameuse intro au violoncelle suivi d’une entrée en matière plutôt percutante. En matière de nouveauté notons la présence de quelques inclusions beaucoup plus mélodiques que par la passé comme sur "Little Baby" titre sur lequel apparaît en guest une chanteuse (dont je ne connais pas encore l’identité), ou sur l’intro très aérienne de "The Cure & The Prison" pouvant parfois rappeler certaines ambiances Deftonienne. Mais ne vous inquiétez pas, nous avons aussi droit à notre dose de lourdeur écrasante avec le titre éponyme "Life Will Kill You", à un peu de groove avec "Prisonners", des passages plus catchy sur "None The Wiser", le tout agrémenté de riffs supra efficaces et de refrains très accrocheurs sans pour autant tomber dans la "mielleusité" qui fait souvent défaut à beaucoup de groupes. En plus de tout cela, mon sentiment global après l’écoute intégral de "Life Will Kill You" est que cet album apparaît plus digeste que certains de ses prédécesseurs et cette diversité que le groupe à su apporter à ce cru 2007 a sans doute sa part de responsabilité. Clawfinger nous offre donc un 7ème album merveilleux, et quand je parlais de "cru 2007", on peut même dire que celui-ci est "millésimé". Respect encore une fois et plus que jamais à Clawfinger qui est définitivement un très grand groupe, qui a su conserver son originalité, son efficacité, sa bonne humeur et son intégrité depuis plus de 15 ans.

Kronik Manu

 

Clawfinger :


Label : Nuclear Blast

Site : http://www.clawfinger.net




Copyright Hammerock - Spiritribe 1999